Sort by Tags |

FLORA MARC (PLASTIENNE)

Diplomée en arts plastiques à l'université de Paris. Elle a ensuite continué à se former auprès d'artistes sculpteurs, graveurs et peintres. Dans la continuité de cette transmission des pratiques artistiques elle mène des projets collectifs et participatifs , notamment dans le "collectif Amacrine". Cette pratique collective de l'art évolue parallèlement et en communication permanente avec l'univers personnel onirique que Flora développe. Depuis le plus jeune âge, elle manie les crayons et les pinceaux, et passe du temps dans l'observation du monde et des images. Dessin, peinture et gravure lui permettent de naviguer sur la frontière floue entre réel et imaginaire, souvenir et oubli, enchantement et désenchantement. Dans cet interstice peuvent se déployer des formes figuratives ou abstraites questionnant à la fois l'apparition et la disparition de l'image. Un univers se matérialise par des motifs oniriques et symboliques oscillant entre féerie et fin du monde, composé d'objets trouvés, de réminiscences douces-amer de l'enfance, de créatures imaginaires, de villes, de végétaux, de couloirs et de barbelés. Chaque pièce s'articule aux autres dans un puzzle qui joue avec l’échelle et la mise en abîme.

 Graduated in visual arts at the University of Paris. She then continued to train with sculptors, engravers and painters. In the continuity of this transmission of artistic practices she leads collective and participative projects, especially in the "collective Amacrine". This collective practice of art evolves in parallel and in permanent communication with the personal dream world that Flora develops. From an early age, she handles crayons and brushes, and spends time observing the world and images. Drawing, painting and engraving allow him to navigate the blurred border between real and imaginary, memory and forgetting, enchantment and disenchantment. In this interstice can be displayed figurative or abstract forms questioning both the appearance and the disappearance of the image. A universe is materialized by dreamlike and symbolic motifs oscillating between magic and the end of the world, composed of found objects, bitter-sweet reminiscences of childhood, imaginary creatures, cities, plants, corridors and barbed wire. Each piece is articulated to others in a puzzle that plays with scale and mise en abyme.